Publié le 25/04/2017

Visite de l’appartement Gala, réalisé par Les Fées Déco


Le salon de l'appartement Gala. ©DR.

Il y a un an, la rédaction de Gala décidait de créer un studio de tournage qui ne ressemble pas… à un studio de tournage. Comme l’explique le rédacteur en chef du magazine, Matthias Gurtler, « Gala est un magazine people qui ne fait pas de paparazzade, nous allons souvent interviewer les célébrités chez elles. Nous voulions pouvoir les recevoir chez Gala, dans un showroom qui évolue au fil des saisons pour être à la pointe de la tendance ».

C’est ainsi qu’est né en novembre 2016 l’appartement Gala, qui a déjà accueilli vingt-sept concerts et dont les vidéos ont été vues plus de dix millions de fois au total. Avec une particularité : la décoration, fournie par des partenaires - dont Au fil des Couleurs  - change régulièrement, au gré des saisons. Gala travaille avec l’agence de décoration et d’architecture d’intérieur de Caroline Lepetit, Les Fées Déco. Comment a-t-elle construit et réalisé le projet ? Interview.

Quelle était la demande de Gala concernant cet appartement ?

Matthias Gurtler souhaitait créer un appartement de 50m² en plein coeur de la rédaction de Gala, organisée en open space. Si j’ai eu carte blanche pour la décoration, le brief comportait quelques pré-requis. L’appartement devait obligatoirement contenir un coin salle-à-manger, un coin salon et un coin cuisine. Devaient être également présentes dans la décoration une cheminée et une bibliothèque.

Le chantier de l'appartement Gala. ©DR

Le chantier de l'appartement Gala. © DR.

Comment avez-vous réalisé cet appartement ?

Nous sommes partis d’un petit bureau de 10m² et nous avons pris des mètres carrés sur l’open space et le couloir. Pour donner de la lumière, j’ai créé des vitres façon atelier. Tout a été construit comme un véritable appartement avec l’électricité, les points d’eau etc. Nous avons mis du BA13 pour isoler l’appartement du reste de la rédaction. Quand on est dedans, on a du mal à croire que nous sommes en plein coeur d’une rédaction !

Pour la décoration, comment avez-vous procédé ?

Pour la première décoration qui a été installée de novembre 2016 à février 2017, je voulais un style tropical chic avec un côté un peu rétro. Nous n’avions qu’un grand mur à décorer, celui devant lequel les artistes se produisent lors des concerts. Par conséquent, tout est parti du choix du papier peint, Le Palm Jungle de Cole and Son qui a été posé dans le salon.

Le coin salon de l'appartement Gala, avec le papier peint Palm Jungle de Cole and Son. © DR.

Le coin salon de l'appartement Gala, avec le papier peint Palm Jungle de Cole and Son. © DR

Pour la deuxième décoration, vous êtes partie dans une ambiance complètement différente…

Oui, Gala souhaitait qu’on parte sur une décoration résolument différente et de mon côté je souhaitais quelque chose de graphique et convivial. Je leur ai donc proposé la réalisation d'un appartement de type Hausmannien avec des moulures, dans lesquelles nous avons mis le papier peint comme véritable élément de décoration. Nous avons également effectué des changements par rapport à la première décoration: un deuxième salon -  plus intimiste que celui réservé aux concerts-  a remplacé le coin salle-à-manger, pour pouvoir y réaliser des interviews. Nous avions donc deux espaces à décorer avec du papier peint. Pour le coin salon, qui est le plus filmé, j’ai choisi le papier peint Vertigo en vert canard, bleu et doré de Borastapeter. Ce papier peint est très chic et il est moins utilisé que le Hicks Hexagon de Cole and Son. Nous sommes ainsi dans un style « scandi-sixties-chic » avec un peu « d’ethni-chic » apporté par quelques touches de wax. Les meubles, prêtés par Kann Design, sont en noyer, une teinte foncée qui répond bien à la note scandinave.

Salon de l'appartement Gala, deuxième décoration avec le papier peint Vertigo de Borastapeter. © DR.

Pour le coin salon dédié aux interviews, vous avez choisi le papier peint Dandelion de Miss Print. Pour quelles raisons ?

Ce coin doit être cosy et intimiste, car c’est là que les gens vont échanger. J’adore tout particulièrement les papiers peints de Miss Print. Mon choix s’est porté sur le papier peint Dandelion en jaune car il apporte de la clarté et de la couleur, tout en étant radicalement différent de Vertigo. Dandelion est tout à fait dans l’esprit Sixties. Il est très graphique, sans être agaçant dans le sens où on peut le mettre facilement dans un intérieur car on ne s’en lasse pas.

Le coin salon plus intimiste avec le papier peint Dandelion de Miss Print. ©DR.

                                                                   Le coin salon plus intimiste avec le papier peint Dandelion de Miss Print. ©DR.

Comment l’appartement Gala est-il perçu par les gens qui travaillent au sein de la rédaction ?

Il faut reconnaître qu’aujourd’hui, on tend de plus en plus vers ce genre de décoration dans les bureaux. Pour la rédaction, l’appartement est un havre de paix. Comme je travaille beaucoup avec des particuliers, j’ai travaillé de la même manière pour l’appartement de Gala. Je voulais qu’on s’y sente bien, comme chez soi. Quand l’espace n’est pas réservé, les gens de la rédaction prennent possession de l’espace. Les pots y sont organisés, tout comme les conférences de rédaction hebdomadaires et les comités de direction !

VISITEZ L'APPARTEMENT DE GALA EN VIDEO : 

Produits en rapport avec cet article