Publié le 23/05/2017

Dans les bureaux de Fleur Pellerin, designés par Olivier Perrette-Mauborgne


Dans les bureaux du fonds d'investissement Korelya de Fleur Pellerin

Quartier du Sentier, 3ème arrondissement de Paris. Au coeur des start-up, le quartier étant souvent surnommé « le silicon sentier », se trouvent les bureaux de Korelya, le fonds d’investissement de Fleur Pellerin, ancienne ministre des gouvernements Ayrault et Valls.

Quand elle choisit les locaux de ses futurs bureaux, Fleur Pellerin confie immédiatement le chantier à Olivier Perrette-Mauborgne, qui a déjà oeuvré pour sa maison. « C’est génial de travailler avec Fleur, j’ai toujours carte blanche et on se comprend parfaitement » raconte l’architecte. 

Son défi ? Transformer un ancien atelier de prêt-à-porter de 200 m² en lieu de pouvoir et d’économie. « Je voulais véhiculer trois éléments essentiels dans ce chantier : la modernité, car nous sommes dans le monde des start-up, le fun à l’image des sièges de Google ou AirB&B, et l’élégance, parce que nous sommes dans un lieu de décision et parce que nous sommes chez Fleur Pellerin. Je voulais également que ce lieu soit aux antipodes de ce que peut être une banque, je le voulais plus amical et je souhaitais réaliser une autre approche visuelle des lieux de pouvoir. Comme vous pouvez le constater, il n’y a rien de doré ».

CONTEMPORAIN, SOBRE ET GRAPHIQUE

L’architecte d’intérieur est donc parti sur une décoration contemporaine, sobre et graphique, organisée autour du noir et blanc. «Nous sommes dans des bureaux, il est donc important de rester sobre, même si l’on peut se permettre des petites folies car ce n’est pas le même affect que sur des chantiers de particuliers ».  Les 200 m2 ont donc été redécoupés en 5 bureaux avec une grande salle de réunion, qui peut faire office de salle de réception, et une cuisine attenante. 

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le papier peint est un élément clé de la décoration. A chaque bureau son papier peint et donc son identité. Les cinq bureaux possèdent ainsi chacun un décor fait sur mesure. Pour quatre d’entre-eux, le décor est posé sur un seul mur et donne le ton de la pièce. L’architecte s’est fait plaisir et a proposé des papiers peints coup de coeur qu’il n’a pas toujours pu poser chez des particuliers. On retrouve ainsi Rain Drops de la collection Volume 1 d’Au fil des Couleurs ( en noir et blanc) ou bien encore Fan d’Erica Wakerly (en noir et blanc également). Un bureau, tout au fond du couloir, dénote un peu des autres avec son papier peint en couleur, Filter, de MrPerswall.

Un bureau des locaux du fonds d'investissement de Fleur Pellerin, Korelya

Papier peint Rain Drops, collection Volume 1 d'Au fil des Couleurs. ©Au fil des Couleurs

Un bureau des locaux du fonds d'investissement de Fleur Pellerin, Korelya

Papier peint Filter, Mr Perswall (contactez notre boutique) ©Au fil des Couleurs

Bureau des locaux du fonds d'investissement de Fleur Pellerin, Korelya

Papier peint Fan, d'Erica Wakerly ©Au fil des Couleurs

Une exception a été faite pour la boss, dont les quatre murs sont tapissés de papier peint. « Seagrass de MrPerswall est un motif dégradé qui s’apparente à un soubassement, je trouvais que ça fonctionnait particulièrement bien sur les quatre murs. Et puis, c’est la patronne ! ». 

Bureau de Fleur Pellerin

Papier peint Seagrass de Mr Perswall © Au fil des Couleurs

Bureau de Fleur Pellerin

Papier peint Seagrass de Mr Perswall © Au fil des Couleurs

DONNER VIE À UN LONG COULOIR

Le salon, peint aux couleurs de Korelya, rouge, bleu et noir, a également son papier peint. Un modèle très fort visuellement, en trompe l’oeil, le PHM 35 imitation bois noir de NLXL.

Salon et salle de réunion de Korelya, le fonds d'investissement de Fleur PellerinPapier peint PHM 35 imitation bois noir de NLXL (Voir dans notre boutique) © Au fil des Couleurs

Le piège de ces bureaux était le long couloir de 20m², plutôt étroit et sans lumière, qui distribue toutes les autres pièces. Olivier Perrette-Mauborgne a décidé de l’habiller du papier peint Sonority de MrPerswall, rayé et tout en longueur : « Paradoxalement, ça rallonge le couloir mais le résultat est très intéressant. Ce choix de papier peint était une évidence car ses lignes rappellent les courbes de la bourse, et donc le monde de la finance, mais font aussi écho à une couverture du groupe de rock New Order qui s’est formé dans les années 80, et c’est un clin d’œil à la jeunesse de Fleur Pellerin, et à la mienne également ! ». Un bleu turquoise vif rehausse ce papier peint noir et blanc et termine de donner au couloir son importance, il devient ainsi une pièce à part entière au même titre que les autres.

Le couloir de Korelya, le fonds d'investissement de Fleur Pellerin

Papier peint Sonority de Mr Perswall (Voir en boutique) © Au fil des Couleurs

Pour le mobilier, Olivier Perrette-Mauborgne n’a pris que des références du design, que ce soit Jean Prouvé ou Eames. Toutefois, il ne s’est pas interdit de choisir la cuisine, très graphique, chez Ikea, et les éléments de décorations et luminaires proviennent aussi bien de Maison du Monde que de AMPM. Pour parfaire le style très contemporain des bureaux de Korelya, toutes les plaintes et les portes sont noires, la signature d’Olivier Perrette-Mauborgne, qui souhaite se consacrer de plus en plus aux chantiers professionnels,  boutiques, hôtels, restaurants, bureaux… Avis aux amateurs !

DÉCOUVREZ LES BUREAUX DE FLEUR PELLERIN EN VIDÉO : 

Produits en rapport avec cet article