Publié le 26/05/2017

Jean Demélier, croquis de vies


Jean Demélier

L’art n’est pas accessible à tous, chacun le sait. Le but du Café des Petits Frères, qui fait partie de l’association Les Petits Frères des Pauvres est double : aider les artistes accueillis ou non par les Petits Frères des Pauvres à exposer leurs oeuvres et rendre accessible l’art aux habitués du café, qui ne vont pas dans les galeries ou les musées. En mars dernier, le Café des Petits Frères, qui accueille chaque mois un artiste, exposait ainsi les oeuvres du peintre, dessinateur et écrivain Jean Demélier. Une exposition organisée par Martine et François Morel, bénévoles pour l’association des Petits Frères des Pauvres, qui lors d’une visite à l’artiste, furent touchés par ses dessins. Intitulée « Refuges de Papiers », l’exposition mettait en scène une soixantaine de dessins de Jean Demélier. Nous sommes allés rencontrer l’artiste, qui fut ami avec Samuel Becket, chez lui à Barbès.

Exposition Jean Demélier au Café des Petits Frères

Exposition Jean Demélier au Café des Petits Frères

Dans son appartement où les oeuvres s’amoncellent sur les murs et sur le sol, Jean Demélier, 77 ans, donne tout de suite le ton : « le dessin et la peinture, c’est un besoin quotidien, c’est ce qui me tient en vie ». C'est ainsi que l’artiste sort régulièrement, « sauf quand il pleut », avec son carnet de croquis pour se rendre dans les squares et saisir des scènes de vie. «Ensuite, je rentre chez moi, et quelques jours après, j’ai tellement travaillé sur le croquis qu’on ne le reconnait plus ! » raconte l’artiste qui dessine essentiellement à l’encre. Autre particularité de Jean Demélier, il ne travaille que sur des petits formats de la taille d’un carnet de croquis, parfois un peu plus grand, mais très rarement sur une toile. 

Dessin de Jean Demélier

Dessin de Jean Demélier

Des dessins dans le fonds d’art contemporain du Centre Pompidou

Le dessin et la peinture font partie de la vie de Jean Demélier depuis son plus jeune âge. L’artiste, né à Poitiers, se souvient ainsi qu’il dessinait déjà autour des lettres qu’on lui apprenait à écrire à l’école élémentaire. Il se rendait également régulièrement dans le musée où travaillait sa mère après ses cours. Si ses parents le voyait instituteur ou professeur, comme tout le monde dans sa famille, c’est vers la littérature qu’il se tourne. Il écrira d’ailleurs plusieurs livres dans les années 1970 dont six comme « Gens de la Rue » qui seront publiés chez Gallimard. Mais c’est le dessin et la peinture qui animent cet autodidacte. « Je me décris comme dessinateur et peintre, mais l’écriture est aussi une certaine forme de dessin » raconte Jean Demélier qui fit très vite sa première exposition, à 21 ans, dans le local étudiant de la fac de littérature de Poitiers. Des années plus tard, la reconnaissance viendra quand plusieurs de ses dessins entreront dans le fonds d’art contemporain du Centre Pompidou. 

Dessin de Jean Demélier

Dessin Jean Demélier

Samuel Becket pour ami et mécène

S’il est une rencontre qui a compté dans la vie de Jean Demélier, c’est celle avec Samuel Beckett. « Un dimanche après-midi j’ai écouté une pièce qui m’a littéralement bouleversé, c’était « Fin de partie » de Samuel Beckett. Ca m’a donné envie de tout savoir sur lui, car à l’époque, il n’y avait pas beaucoup d’écrits sur lui ». Il contacte sa maison d’édition et reçoit quelques temps plus tard les premières éditions de l’auteur. S’en suivra une correspondance, et enfin, la rencontre, à Paris. « Je suis allé chez lui, je l’ai croisé en bas de son immeuble et nous sommes monter discuter chez lui ». Samuel Beckett le guidera toute sa vie « avec sa rigueur et sa gravité ». Il lui permettra aussi de rencontrer de nombreuses personnes, et c’est ainsi que les pièces de théâtre de Jean Demélier seront lues sur France Culture. Le célèbre auteur devient également mécène de Jean Demélier : « sans lui, je serais mort de faim ». 

Dessin Jean Demélier

Dessin Jean Demélier

Car l’artiste a choisi de consacrer sa vie à son art. Il expose ainsi régulièrement. Avant l’exposition du Café des Petits Frères, Jean Demélier a fait l’objet d’une exposition à la Halle Saint-Pierre au pied de Montmartre. Et si vous souhaitez voir ses oeuvres, elles seront présentées du 12 septembre au 12 octobre prochain au Crédit mutuel, 30 Boulevard des Batignolles, dans le 17ème arrondissement de Paris.